21/02/PATP/MK/2

Stage M1/ M2 – Physique – équipe PATP – modélisation – 3 à 6 mois

Procédés atomiques pour les plasmas de fusion magnétique dans les codes numériques en accès libre

Tous les dispositifs de fusion magnétique sont entourés d’une multitude de systèmes de diagnostic permettant de caractériser à la fois la région confinée du plasma et la région périphérique lorsque le plasma interagit avec le matériau qui le contient. Basés sur des techniques variées, ces systèmes de différents types permettent la détermination de plusieurs paramètres du plasma avec des précisions différentes et une résolution spatiale et temporelle faible ou élevée. Cependant, beaucoup de ces systèmes ont en commun le besoin de données atomiques et radiatives, car le comportement du plasma dépend fortement des interactions des constituants du plasma, c’est-à-dire que les électrons, les ions et les neutres de différentes espèces interagissent avec des déchets électromagnétiques de différentes fréquences. En particulier, les processus atomiques sont cruciaux pour l’analyse des mesures spectroscopiques. Ce stage est l’occasion pour un étudiant de M1 motivé de découvrir ce qui se cache derrière les spectres d’émission à travers les processus atomiques et radiatifs sous-jacents. Pour atteindre cet objectif, il est proposé au candidat d’utiliser des codes d’analyse atomique et de données en accès libre comme le code atomique flexible FAC [1-2] et l’ADAS ouvert [3]. Cela permettra à l’étudiant de se familiariser avec la programmation en python et d’aborder le champ de la fusion magnétique d’un point de vue théorique afin d’avoir une vue d’ensemble aussi complète que possible de ce champ de la physique des plasmas.

Références:

Mohammed Koubiti - Contacter
Laboratoire PIIM

Autres offres d'emploi

Retour à la liste