Nos tutelles

CNRS

Rechercher





Accueil > Français > Équipes > Plasma-Surface > Matériaux bidimensionnels : graphène, silicène et germanène

Explications

publié le

Depuis la découverte du graphène, les recherches sur les matériaux bi-dimensionnels ont été particulièrement actives ces dernières années, dans ce champ des nanosciences.
Récemment, la synthèse du silicène a pu être réalisée (et d’autres matériaux de la colonne IV du tableau périodique sont à l’étude notamment le germanène).
Le silicene offre la possibilité d’une integration plus directe que le graphène dans les dispositifs de la microélectronique, lesquels restent dominés par une utilisation industrielle du silicium.
Nous étudions la croissance du graphène, silicène et germanène, leurs réactivités vis à vis de molécules simples telles que l’hydrogène et l’oxygène, ainsi que la fonctionnalisation et le dopage avec des molécules organiques.