Nos tutelles

CNRS

Rechercher





Accueil > Français > Production scientifique > Séminaires

Collisions réactives à basse température : agrégation, formation moléculaire et nouveau dispositif

par Caroline CHAMPENOIS - publié le

séminaire

mardi 2 avril 2015 à 11:00, service 322 du campus Saint-Jérôme

Michael Capron
Institut de Physique de Rennes

Résumé
Les processus de collisions réactives sont au cœur des problématiques de la physique moléculaire et présentent un intérêt dans le domaine de la physique atmosphérique, de la combustion ou encore celui de l’astrophysique. Qui-plus-est, les conditions physiques rencontrées dans le milieu interstellaire ou dans certaines atmosphères planétaires nous pousse à considérer l’importance de la température, notamment basse, vis-à-vis de ces processus.
Cet exposé présente les résultats de l’étude de deux processus de collisions réactives. L’une, en CRESU, porte sur la cinétique de l’agrégation de l’eau sur la gamme 20 – 80 K. L’autre, menée à l’Advance Light Source de Berkeley (USA), à 330 K, s’intéresse au phénomène de croissance moléculaire et plus particulièrement à la réaction du carbone avec l’éthylène ou le propène. Je terminerai par une présentation du dispositif CRESUSOL qui permettra le couplage de la technique CRESU (utilisée dans la première étude) avec le rayonnement synchrotron (comme utilisé dans la seconde étude) pour réaliser simultanément des mesures de cinétiques et de rapports de branchement entre 20 et 300 K.

Contact local : Patrice Theulé