Nos tutelles

CNRS

Rechercher





Accueil > Français > Ressources > Expérimentations

CAsPEr (H2M)

par Céline MARTIN - publié le , mis à jour le

CAsPEr est un ensemble expérimental dédié aux surfaces à grande aire spécifique (poudres, solides poreux). Il a été spécialement développé pour l’étude des surfaces de glaces d’intérêt interstellaire et des matériaux pour la fusion dans le contexte des études sur l’interaction plasma-paroi menées au laboratoire.

Ce dispositif expérimental permet de mesurer des isothermes d’adsorption avec une grande sensibilité et de déduire l’aire spécifique et la porosité des échantillons (cf. Thèse M. Richou, publications C. Martin et M. Richou).

Il permet le cas échéant de mesurer simultanément des isothermes infrarouges des modes de vibrations de surface ou de suivre par spectrométrie de masse la thermodésorption des échantillons (cf. Thèse C. Manca, publications C. Martin et C. Manca).

Il est constitué :

-  d’une enceinte sous vide secondaire (10-8 mbar) dont le volume est calibré
-  de trois capteurs de pression capacitifs couvrant le domaine (10-4-1000 mbar)
-  d’une pompe turbo moléculaire et de plusieurs électrovannes pneumatiques
-  d’un spectromètre de masse
-  d’un four tubulaire (Tmax=1700°C).

Il peut être couplé à un spectromètre infrarouge par transformée de Fourier par l’intermédiaire d’une cellule isotherme équipée de fenêtres en diamant dont la température peut être régulée entre 30K et 300K par un cryogénérateur.